bienvenue

L’école

DEBUT DIFFICILE

Autrefois la plupart des enfants n’allaient pas en classe, dans les campagnes il n’y avait pas d’école.

En 1833 la loi Guizot avait imposé à chaque commune d’entretenir par elle même ou en se regroupant avec d’autre une "maison école". Saint Aignan des Gués demande son rattachement à Bouzy jusqu’en 1854 puis à Bray en val jusqu’en 1972, car l’inspecteur d’Académie demande la séparation des 2 communes.

Alors Saint Aignan ouvre dans le local de la Mairie, une petite école libre provisoire, mais attention défense à l’instituteur (Mr DELACOUR) de recevoir des filles !!!

Hélas en 1874, l’instituteur malade quitte la commune et l’école est dissoute. La commune se retrouve rattachée de nouveau à Bray en val.

PREMIERE ECOLE COMMUNALE

En Octobre 1875, le Conseil Municipal prend une grande décision, ils vont acheter à M. SIGURET (maréchal ferrant et débitant de boisson) son ancien atelier. Décembre 1875 un instituteur (M. BOURSIN) s’installe dans cette école de fortune où tout manque.

Celle-ci n’avait aucun mobilier, les tables sont empruntées au marchand de vin, pas de préau, et pas de clôture ; les enfants jouent dans la rue (voir photo datant de 1876-1912).

En 1912 l’inspecteur Académique envoie un rapport au préfet, en signalant le délabrement et la malpropreté de cette école. La commune est contrainte de construire une nouvelle école.

LA NOUVELLE ECOLE

Elle choisit l’emplacement actuel de la classe attenante à la Mairie, mais il faudra attendre 1930 pour voir la nouvelle école (la guerre et le coût des travaux retardent la construction).

La même année on plante les maronniers dans la cour, et la clôture serait faite qu’en 1931.

Dans cette classe unique, il n’y a qu’un gros poêle en guise de chauffage que le maître allume chaque matin. Il n’y a pas non plus de cantine, l’instituteur l’hiver préparait une grande marmite de soupe de légumes.

Mais cette classe se révèle insuffisante, car l’effectif dépasse les 50 élèves, donc en 1958 on construit une seconde classe et le chauffage est enfin installé en 1966.

LE REGROUPEMENT SCOLAIRE

En 1976, les effectifs baissent sérieusement, tant à Saint Aignan que dans les écoles voisines. Un regroupement scolaire est décidé entre les écoles de Bray, Bouzy et Saint Aignan. Il faut construire un local de cantine confortable et une cuisine. Il faut organiser un service de ramassage scolaire.

Aujourd’hui les enfants qui viennent en classe à Saint Aignan ne se doute pas de l’histoire mouvementée de leur école.

 


|    Plan du site   |    Espace Pro   |   
         
C.C. du VAL de Sully
-Mairie de Saint-Benoit-sur-Loire - 8 Place du Martroi Charles de Gaulle - 45730 Saint-Benoit-sur-Loire - Tel: 02 38 35 73 28 Fax: 02 38 35 77 35
© Communauté de Communes du Val de Sully - Développement Atmedia Communication